Michel Decosterd au Micro de Radio Europe Inter

Ballade citoyenne

Ballade matinale en caniveaux

Le Microcosme citadin

Doré ou argenté , souvent transparents jetés au gré du vent ou écrasés par les pieds du passant, ils ne sont que quelques milliers ces petits morceaux de papier, errants ainsi des trottoirs aux caniveaux. Endroits aux mille rencontres avec quelques cousins de la famille kleenex souvent malades ou « enrhumés. »Mais la plus grande famille est la famille Mégots.. souvent en tribus ayant préférer « des’cendres « de voitures, considérants que leurs espaces étaient trop exigus.

Mais la vie en caniveaux au petit matin n’est pas triste mais complexe selon les différents quartiers : entre les quartiers dit résidentiels, les quartiers du centre ville et les quartiers chauds, ou en silence se déroule la guerre des canettes qui se livre entre « les petits sodas allu, » les « kronenverres », les plastics qui ne valent pas » un pet’ » et la brigade américaine cartonnée des « Mac »

Les voisins trottoirs n’ont rien a envier ils ont leurs nomades avec la famille des plus joueurs de la française des jeux, certains sont malheureux, déchirés par la colère des bipèdes perdants, puis il y ales allumés chocolatés qui se barrent aux premiers courant d’air, les collants aux noms gloutons de « car’en’bars, mal’a’bar harribo et Cie, mais les plus encombrants sont ceux qui se répandent par couches préfèrant les espaces verts histoire de dissimuler leur « haleine » aux nez des quidams.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×