Michel Decosterd au Micro de Radio Europe Inter

la 113 dite route de Bordeaux

Coup de chapeau pour l’édition 2009 Une organisation qui approche la perfection , fruit d’une étroite collaboration entre les organisateurs du festival et les différentes autorités (Préfecture , la Ville de Marmande , la communauté de commune , la gendarmerie ,la police municipale , les pompiers la SNCF etc)

Tout d’abord fini le parcage sauvage dans les rues transversales et sur les différents parkings longeant la 113,fini les désagréments tels que nuisances sonores et les montagnes de détritus engendrés par ce type de parcage sauvage. Les habitants ont du remarquer une grande différence par rapport aux autres années. Quelques véhicules étaient encore en parking sauvage ( les arrivées tardives) aux abords de la halle expo.<p<center>

L’idée de déplacer l’entrée des festivaliers derrière « le mac’do » à permis de déplacer les nuisances sonores du flux du nombreux public (fallait-y penser)Le faite de centraliser l’accueil des festivaliers à la filhole en immobilisant les véhicules au profit d’un service de navette reliant les deux points a fonctionner et de ce faite fini les grandes vagues de festivaliers longeant la 113 en y laissant de nombreuses canettes et emballages.(connu par le passé)

 

Image Hosted by ImageShack.us

Certains diront moins de travail pour le service propreté, détrompez vous le travail était le même et plus fastidieux : car le faite de faire la 113 de long en large pour ramasser de ci de là les papiers et les canettes était plus long et chaque matin les habitants ont retrouver leur quartier comme si rien ne c’était passé.

 

Image Hosted by ImageShack.us

Les luciloles du service propreté à 5 h du matin

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site