Michel Decosterd au Micro de Radio Europe Inter

Nouveau complexe

Image Hosted by ImageShack.us

Les travaux du cinéma le Plaza vont durer un an, avec à la clé 4 salles et la volonté de créer un outil de loisirs, culturel et associatif. De l’ancien Plaza ne sera gardé qu’une partie de l’arrondi de la façade. Du nouveau Plaza, on remarquera sûrement le clin d’oeil à l’architecture des séchoirs à tabac. Mais le cinéphile s’arrêtera sur les 4 salles qui seront mises à sa disposition et l’offre cinématographique qui ira de pair. « Nous souhaitons que le spectateur trouve le film qu’il veut voir, explique Bruno Tarreau, président de l’APACAM (association qui gère les cinémas de la ville). Notre volonté est d’animer le cinéma, d’en faire un lieu ouvert. Nous construisons un espace de loisirs, culturel et associatif. Ainsi le hall d’accueil abritera des expositions et les régies superposées autoriseront la projection d’un même film simultanément dans trois salles. Cette circulation technique favorisera un travail avec les scolaires car nous pourrons recevoir jusqu’à 9 classes ensemble ». Les salles disposeront d’écrans plus grands que les précédents, « pas de timbre-poste » précise Bruno Tarreau et le système de son sera “au top”. Les projections seront de type traditionnel, mais une réflexion sur la projection numérique est engagée: “Notre désir est de renouer avec la génération 15-25 ans, poursuit le président de l’APACAM, avec la généralisation à terme du cinéma en 3D. Toutefois, le numérique pose trois problèmes: le coût, (entre 120 000 et 140 000€ l’équipement), la possibilité de trouver des films tournés ou montés en numérique et un changement complet de métier pour le projectionniste. Il faut que le financement des ces appareils soit pensé par les collectivités, les exploitants, les distributeurs. Nous nous sommes positionnés auprès du Département et de la Région pour l’achat d’un projecteur numérique, mais nous n’avons, à ce jour, aucune certitude”. Le coût total de la réhabilitation du Plaza s’élève à 2 130 000€ (voir le financement) et l’ouverture officielle est prévue pour octobre 2009.

Financement Mairie 261 000€

Communauté Val de Garonne 100 000€

Centre National de la Cinématographie 300 000€

Conseil Régional 250 000€

Conseil Général 261 000€ TSA

(système d’autofinancement des cinémas

) 255 000€ APACAM (emprunt sur 15 ans) 650 000€

Avance sur recettes 180 000€

 

 

Commentaires (1)

1. ibres 24/06/2009

Ca a l'air cool , j'ai ha te que les travaux finisse !!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×